Focus sur : Yann de Fonk – Sportifs, strobist et 35mm F1.4 DG HSM | Art

20. octobre 2016 Focus 0
Focus sur : Yann de Fonk – Sportifs, strobist et 35mm F1.4 DG HSM | Art

Yann De Fonk, auteur d’une incroyable série de corps d’athlètes sublimés par une lumière artificielle maîtrisée, a répondu à nos questions et nous parle de son choix du 35mm F1.4 DG HSM | Art pour réaliser ses images.

 


22016540532_1659f12be7_b 22054590711_f00c3d9215_b

19603113423_fe06dc0c23_b22887249511_fa330ea00e_b

Bonjour De Fonk. C’est la tradition ici, peux-tu commencer par te présenter à nos lecteurs ? Comment es-tu arrivé à la photo ?

Bonjour, je suis un simple amoureux des arts graphiques. J’ai toujours aimé observer les graffs (à la naissance du mouvement hip hop en France) puis internet m’a permis d’accéder à une collection infinie d’images de photojournalisme (via les archives de LIFE notamment), de clichés incroyables de sports (le site d’ESPN produit quotidiennement des photos à couper le souffle), et de créations graphiques diverses et variées.
Il y a quelques années, j’ai ressenti l’envie de m’exprimer également à travers la photo. J’ai commencé par réaliser des photos de montres mécaniques, car je suis également passionné d’horlogerie. Je me suis ensuite intéressé aux paysages urbains par goût et par convenance. Il y a un peu plus de 18 mois, je me suis lancé le défi de devenir portraitiste.

Comment et pourquoi as tu fait le choix du SIGMA 35mm F1.4 DG HSM | Art ?

Je suis membre de deux forums sur les montres mécaniques et j’ai vu certains collectionneurs publier de magnifiques images réalisées par leurs soins. Les plus experts en packshot prodiguent un grand nombre de conseils techniques et rédigent des recommandations sur le matériel qu’ils ont ‘l’habitude d’utiliser.
L’un d’entre eux opérait un virage professionnel à 180° pour devenir photographe professionnel. Il nous a parlé du matériel qu’il avait acquis à cette fin et s’est montré très élogieux sur le  35mm F1.4.
Les premières images publiées n’étaient pas en relation avec l’horlogerie. Elles m’ont néanmoins touché et donné envie de m’exprimer autrement avec mon appareil photo. En moins de temps qu’il ne le faut poure le dire, je me suis procuré le Sigma 35mm

21973023233_5ddef681ca_b 21957041651_7ed2349685_b 21916149718_52e7d7b8f4_b 21736134012_48a66ee346_b 21720303788_e94a6429f6_b 21301571171_a81519a26e_o

Tu travailles vraisemblablement en lumière artificielle pour cette série. Bravo pour le rendu est très cohérent entre les images qui la composent. Peux-tu nous parler un peu de ton installation ou c’est ta formule secrète ? 😉

Quand j’ai projeté de réaliser de photographier des athlètes, je voulais profiter de cette occasion pour réaliser des images inédites en termes techniques. J’ai toujours shooté en lumière naturelle et, il était temps pour moi de mettre en application les techniques basiques du strobismes (acquises au cours de diverses formations).
L’installation est très basique puisque j’utilise un flash cobra déporté . La lumière de ce dernier est modelée par un parapluie. J’attends de bénéficier de bonnes conditions météorologiques et d’une lumière crépusculaire pour déclencher.
C’est aussi simple que cela.

21111204683_4fd2535ffe_b 20960175075_fdca4d2aed_b 20774818140_b249f66490_b

20301068486_4a610243a7_b

Comment t’es venu l’idée de travailler sur cette série de sportifs ?

A cette époque, je finalisais un reportage sur le club de football américain « Flash La Courneuve » et je ressentais l’envie de prolonger mon immersion dans l’univers du sport.
Il me fallait simplement trouver une sujet me permettant de le faire.
Le Football américain étant ouvert à tout type de morphologie, il m’est apparu évident de réaliser une série de portraits avec une grande variété d’apparences physiques plutôt que de me focaliser sur les silhouettes stéréotypées que l’on retrouve dans les calendriers.  

C’est une série qui se prête parfaitement à une exposition ou un livre, est-ce qu’il y a des choses de prévues autour de ce travail ?

Il n’y a rien de prévu. La photo est avant tout un loisir que j’aime partager. Néanmoins, le temps me manque pour en faire la promotion.
J’ai plus envie de réaliser une nouvelle série avec du mouvement et des éclairages plus sophistiqués.

20545224083_6906b5dfdf_b 20462701294_e1cdd74c00_b  20189061023_74ee259cef_b 20298414522_8bda69bacd_b

 


Merci à Yann d’avoir répondu à nos questions. Pour les plus curieux d’entre-vous qui souhaiteraient en découvrir plus sur son travail et ses différents univers, voilà quelques photos qui vous donneront sans doute envie d’en savoir encore un peu plus sur lui. Vous pouvez également le suivre sur Facebook ainsi que sur flickr.

 

9496576670_b8715b99c0_b 11940727333_3b8bba6951_b 15391504176_602ddd4235_b 16515438816_1cd334b9e3_b 23658533825_bef79e2bac_b 24120186655_0d4a80a62b_b 25925925595_5b40f5d93c_b 27051413920_2ae16450de_b 29803655045_898265bfc3_b

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *