CLUB FOVEON # 5 : Kazua Yamamoto

10. janvier 2015 Club Foveon 0
CLUB FOVEON # 5 : Kazua Yamamoto

A peine remis des long et copieux repas de fin d’année, nous remettons le couvert ce jeudi à l’occasion du Club FOVEON et les images culinaires du photographe japonais Kazua Yamamoto. Ce fin gourmet et photographe accompli immortalise en effet, avec brio et à l’aide de ses boîtiers SIGMA (Reflex SD1 Merrill et Compact expert DP2 Merrill) la grande majorité de ses repas, qu’il en cuisine lui-même les plats ou qu’il ait la chance de les découvrir quand il se met à table à l’extérieur. Des images incroyables de netteté et de luminosité qui ne manqueront pas de vous ouvrir l’appétit.

 

 Bonjour Kazua. Vous avez l’une des plus impressionnantes et appétissantes galerie de plats sur flickr. Comment en êtes-vous venu à accumuler une telle collection d’assiettes ? Avez-vous toujours été passionné de gastronomie ?

Bonjour. J’ai commencé à faire des images culinaires il y a vingt ans ! Au tout début il s’agissait essentiellement de documenter mes propres recettes. C’est la possibilité de partager facilement mes images sur internet qui m’a poussé à documenter le plus possible la cuisine des autres et les plats que je m’apprête à déguster.

 Vos photos sautent littéralement aux yeux avec une lumière et une netteté incroyable. On s’y croirait ! Utilisez-vous du matériel spécial ou uniquement votre boîtier en lumière naturelle ?

J’ai monté un petit un micro studio chez moi, pour les plats que je confectionne et j’utilise un diffuseur maison. Je me servais jusqu’à présent d’un flash de studio monobloc mais je suis passé depuis peu à l’éclairage LED. Bien évidemment, j’utilise également un trépied pour stabiliser mon boîtier.

Vous travaillez avec un boîtier reflex SIGMA SD1 Merrill et un compact 46 Millions de pixels SIGMA DP2 Merrill (Ndr : Focale fixe équivalente 40mm). Pourquoi avoir fait ce choix ?

Le premier reflex que j’ai acheté était le SIGMA SD10. Depuis, je n’utilise que des boîtiers SIGMA et leur capteur Foveon, ce sont les seuls qui me permettent de prendre la photo la plus proche de ce que j’ai apprécié de mes propres yeux.

Nous sommes curieux de connaitre votre plat préféré ! Dites-nous tout.

Mes plats préférés sont le curry et les pâtes. Mais j’aime bien sûr également la cuisine japonaise.

Et que pensez-vous de la cuisine française ?

La cuisine française est une de mes préférées ! Les plats sont tellement beau. Le pot au feu est une des spécialités française que je réalise le plus souvent. (Retrouvez le pot au feu, revisité par Kazua sur sa page flickr :https://flic.kr/p/oGWZ6p)

Certains chefs cuisiniers se sont récemment élevés contre l’utilisation des smartphones dans leurs restaurants. Une pratique que l’ont voit de plus en plus avec l’avénement d’instagram et de twitter… et qui ne rend pas forcément hommage à la réalisation des plats. Est-ce que vous avez eu des problèmes à ce sujet ou c’est quelque chose qui est plutôt bien accepté ?

Ce débat initié en France a suscité beaucoup d’intérêt dernièrement au Japon et c’est une question à laquelle je suis sensible. Personnellement, quand je prends des photos dans un restaurant, je veille à le faire avec l’autorisation du personnel. Systématiquement. De plus, je suis suffisamment aguerri pour le faire désormais en un éclair, comme ça, aucun risque que le plat ne refroidisse !

A ce propos, vos amis ne sont-ils pas fatigues de devoir vous attendre avant de pouvoir commencer à manger ?

Ma famille et mes amis savent désormais que quand ils mangent avec moi, c’est un cérémonial auquel ils ne pourront pas couper… ils attendent donc bien sagement !

Merci beaucoup pour vos réponses. Nous nous sommes penchés uniquement sur votre photo culinaire aujourd’hui mais vous avez bien d’autres et belles chose dans vos tiroirs. Est-ce que vous avez d’autres projets que vous souhaiteriez partager avec nos internautes ?

Je publie mes images également sur Facebook et 500px, mais je trouve que flickr est la plus intéressante des plateforme.
Kazua Yamamoto, en direct du Japon

Kazua Yamamoto est en effet sur flickr, et c’est là que nous avons découvert ses images culinaires dont nous ne laissons pas. N’hésitez pas à le suivre si vous n’êtes pas rassasié, ce ne sont pas moins de 1963 plats qui vous attendent dans son album “Cuisine”

https://www.flickr.com/photos/kazua0213/…/72157627616074493/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *